Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un blog où je vous fais partager mes chroniques littéraires, mes coups de coeur, j'essaie de mettre en lumière des romans, des livres qui semblent dans l'ombre. Je suis une amoureuse des mots assemblés, de ces personnages de romans que l'on croise, que l'on rencontre dans nos vies.Tous ces mots qui nous enveloppent sans cesse et que l'on n'ose pas dire, qu'on n' arrive pas à écrire, qu'on garde au fond de nous comme des larmes et qu'on retrouve dans les livres. Une page pour partager l'art littéraire, parce que l'art c'est ce qui nous fait respirer et qui nous sauve de tout.

05 Aug

Mon amour d'Emmanuel Adely

Publié par Sansfin

Mon amour d'Emmanuel Adely

" Mon amour " d'Emmanuel Adely, c'est un gros coup de cœur, une pépite littéraire qu'on ne se lasse pas de relire. Une mosaïque de personnages qui dépeint leurs battements de cœur au rythme d'un monologue intérieur et ce n'est pas s'en rappeler le romancier Laurent Mauvignier . On s'accroche à la forme brute du roman, c 'est une explosion d'états d'âme. Un roman polyphonique sur la condition humaine, sur le couple. Les personnages assènent des vérités, des règlements de comptes, des certitudes, des évidences, des interrogations, des mots hypothétiques. Et ce qui ressort au fond c'est qu'on a toujours besoin des autres pour comprendre, c'est les autres qui nous ouvrent les yeux. Un kaléidoscope sur l'amour. Un roman qui marque. Du très grand Emmanuel Adely. De la très belle littérature, à lire absolument

 

Extraits du roman

 

" L'envie d'elle, de la serrer, de lui faire l'amour, rien que de la toucher, sentir sa peau, d'être tout le temps avec elle, et même quand elle est dans l'autre pièce elle te manque ça oui au début des semaines ça dure, des mois même, t'es bien qu'avec l'autre et que tu as trouvé celle qui te va, celle qui était faite pour toi au milieu des millions et des millions de filles ça y est tu l'as rencontrée. Tu te dis que la vie c'est magnifique parce que tu l'as trouvée celle qui te va, au milieu des millions et des millions de filles, la fille pour tout le temps, pour toute ta vie, même avant t'étais pas entier, tu l'admires, tout ce qu'elle fait et tout ce qu'elle dit c'est fort, c 'est beau."

 

" Tout qui disparaît. D'un coup. Les rires. Ses doigts sur toi, ses mains, ses bras, ses yeux, son sourire. C'est tout qui se ferme quand ça s'arrête c'est de la mort qui te passe dessus. De la mort . Parce que c'est de la vie l'amour Juste de la vie. Le meilleur de ta vie."

 

" L'amour c'est plus grand que ça, ça déborde, ça te renverse tout, ça rentre pas dans les cadres, ça rentre pas dans tes plans ni dans ceux de ta banque ni ceux des sondages. Ça te fait sortir du monde, et c'est pour ça que ça fait peur à tous les gens, aux femmes, aux hommes et même à toi. "

 

" Personne connaît, avant que ça arrive. Tu peux pas te préparer. Quand ça arrive tu sais que jamais t'avais connu ça. Jamais même dans tes rêves ou tes cauchemars, c'est ailleurs l'amour. C'est plus fort, ça renverse . C'est du bonheur à devenir con tellement t'es bien. A plus rien faire, tellement t'es heureux. Juste à jouir. Mais vraiment jouir.Comprendre que y a que ça qui est réel. Jouir de tout. De marcher, d'attendre, de manger, de dormir, de regarder, de sentir, d'entendre ou de rien faire.T'es entier avec toi.T'es entier avec l'autre.T'es entier avec toi parce que t'emportes l'autre avec toi, partout. Tout le temps.T'es double tout le temps. Quand t'aimes, quand t'es aimé, t'es double tout le temps .T'es plus grand que toi, t'es plus épais que toi, plus solide. C'est comme si même ton ombre elle avait du poids. Mais pas un poids qui te gêne, un poids qui te soulève. "

 

" Tu comprends que t'aimes quand t'as peur. "

 

"Le prénom c'est déjà difficile mais le reste elle dit, tu imagines, le reste, c'est tout que tu dois apprendre, sa peau, son odeur, sa façon de te faire l'amour, son histoire, ses frères, ses sœurs, ses parents, ses oncles et ses tantes, tout ce qu'il a fait quand tu étais petit, ce qu'il a fait dans sa vie, t'as plus le courage à réapprendre tout ça, de quelqu'un.Y a un moment où ça te tombe comme de la fatigue, l'idée de réapprendre le tout de quelqu'un. Et de t'en souvenir. T'as pas envie. Et de tout raconter de toi, tes échecs, comment ça s'est fini , tout redire. "

Commenter cet article

Archives

À propos

Un blog où je vous fais partager mes chroniques littéraires, mes coups de coeur, j'essaie de mettre en lumière des romans, des livres qui semblent dans l'ombre. Je suis une amoureuse des mots assemblés, de ces personnages de romans que l'on croise, que l'on rencontre dans nos vies.Tous ces mots qui nous enveloppent sans cesse et que l'on n'ose pas dire, qu'on n' arrive pas à écrire, qu'on garde au fond de nous comme des larmes et qu'on retrouve dans les livres. Une page pour partager l'art littéraire, parce que l'art c'est ce qui nous fait respirer et qui nous sauve de tout.